SECTEUR

Transport collectif et adapté

ENVIRONNEMENT

La STM opère près de 1600 autobus et 759 voitures de métro. Elle a des ateliers de fabrication de pièces et effectue toutes les activités d’entretien à l’interne y compris les entretiens majeurs. La STM fait aussi l’entretien des stations de métro et des nombreux immeubles de son réseau. Elle entrepose plus de 250,000 articles-magasins dans son réseau qui compte plus de 30 magasins.

TYPE DE MANDAT ET DESCRIPTION

Amélioration des processus de gestion des stocks.

CONTEXTE DE DÉPART

La STM vivait une croissance continue de ses stocks. Elle n’avait pas l’outil nécessaire pour bien optimiser ses stocks et les ressources humaines étaient insuffisantes en nombre et en expertise pour gérer le tout.

SOLUTIONS

Depuis 2007, la STM a investi de grands efforts et de grands moyens pour améliorer les processus, les outils et les ressources entourant la gestion des stocks. La STM a ajouté des ressources avec des formations universitaires en plus d’offrir plusieurs programmes de formation à ses ressources internes.

Au cours de l’année 2008, après une étude sérieuse des options et suivant un appel d’offres public, la STM a retenu le logiciel d’optimisation des stocks IMAFS.

RÉSULTATS

Globalement, le niveau de disponibilité des pièces est passé, entre juin 2008 et janvier 2011, de 76,4% à 94% alors que le niveau des stocks est resté stable à 34,75 millions $. Une telle amélioration de service avec un inventaire stable est remarquable en soi.

L’amélioration de la disponibilité des pièces a eu un impact majeur sur le nombre de véhicules immobilisés qui a diminué de plus de 25% entre 2008 et 2010.

DÉROULEMENT DU PROJET

Le plafonnement des stocks est d’autant plus remarquable qu’il suivait une croissance soutenue. De janvier 2003 à juin 2008, les stocks en magasin à la STM sont passés de 15 à 35 millions$. L’augmentation s’expliquait en partie par des projets majeurs, la valorisation des articles et l’introduction de nouveaux équipements. Les stocks se sont finalement stabilisés malgré que la STM ait poursuivi ses nouveaux projets et l’augmentation de son parc de pièces.

Cette performance depuis 2008 s’est accomplie alors même qu’il y a eu création de plus de 31,700 nouveaux articles-magasins sur cette période soit une augmentation de plus de 15% en nombre ou en valeur. Il y a eu des investissements de plus de 5,27 millions $ en nouvelles pièces alors qu’il y a eu une baisse de moins de 250,000$ pour des articles mis en désuétude. Le nombre de lignes d’achat a aussi diminué de 14% et le nombre de ligne de transfert de 6% pour les articles magasin, ce qui s’est traduit par des baisses de coûts d’opérations

L’amélioration opérationnelle s’est faite aussi dans le cadre d’une gestion efficace de changements face à des nouveaux rôles et responsabilités et face à un changement de culture pour adopter des approches plus scientifiques.

Si on observe seulement les pièces qui existaient avant l’implantation d’IMAFS et qui n’ont pas été déclarées obsolètes, le niveau total des stocks est passé de 33,65 millions en juin 2008 à 29,24 millions en janvier 2011 soit une baisse de 13,1% alors que le taux de disponibilité global pour ces pièces est passé de 76,4% à 94%.

Les résultats sont certainement en partie dus à l’implantation d’IMAFS, mais aussi beaucoup grâce aux efforts de l’équipe et aux améliorations des processus d’affaires y compris l’amélioration de la disponibilité des pièces usinées et fabriqués par la STM.

La direction de la STM est heureuse de constater qu’il y a encore du potentiel pour poursuivre l’amélioration de la gestion des stocks avec IMAFS et une implication soutenue des ressources internes.